LES ÉTUDES QUÉBÉCOISES
à l'Université du Québec à Trois-Rivières
Des programmes axés sur l’histoire du Québec, dans des perspectives comparatives et interdisciplinaires

Une équipe professorale multidisciplinaire et prestigieuse, dans un environnement dynamique

Activités et actualités

La vie étudiante et académique aux Études québécoises est ponctuée de nombreux événements. Soyez à l'affût des actualités!


Lundi 10 juillet 2017

Démographie sociale

Danièle Bélanger

 
 

Lundi 10 juillet 2017

Migrations et mobilités internationales

Danièle Bélanger

 
 

Appel à communications : du CIEQ

4 mai 2017

Musée québécois de culture populaire de Trois-Rivières

Le Québec : trajectoires et témoignages

Membres étudiants du CIEQ

Ce colloque veut susciter des échanges autour des trajectoires politiques, sociales, culturelles, communautaires et individuelles témoignant des continuités et des ruptures qui ponctuent le passé québécois. Cette thématique permet d’aborder des trajectoires méconnues, inusitées, multiples; elle favorise la mise au jour d’une diversité de témoignages inédits sur l’expérience québécoise; elle touche de nombreuses époques et concerne un grand nombre d’événements; enfin, elle est ouverte à tous les horizons disciplinaires (histoire, géographie, sociologie, littérature, science politique, etc.).

Les étudiants ont jusqu'au 1er mars 2017 pour soumettre leur proposition de communication à : colloquecieq2017@gmail.com
Pour en savoir plus...
 
 

Atelier de formation

Lundi 6 février 2017 de 12 h ou 16 h (à confirmer)

1029, pavillon Ringuet

Initiation à l’OD-CIEQ

Jean-François Hardy

L’OD-CIEQ est un outil documentaire sur mesure pour le chercheur en sciences humaines et sociales. Cet atelier, basé sur des exercices pratiques, initiera les étudiants à l’édition et à la recherche.
Les étudiants intéressés doivent confirmer leur présence par courriel à
coordination@cieq.ulaval.ca, d'ici vendredi le 3 février.
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi du CIEQ

2 février 2017 à 12h

3002, pavillon Ringuet

Une débutante comme les autres? : l'entrée dans le monde d’une jeune franco-montréalaise dans les années 1930

Peggy Roquigny

Durant l’entre-deux-guerres, les débutantes, jeunes bourgeoises candidates au mariage, sont amenées à rencontrer le plus de monde possible et à fréquenter différents lieux pour se faire connaitre, faire valoir leurs qualités sociales et même conjugales puisque le but premier est de rencontrer un bon parti. Marcelle Landreau (1917-1994), issue d’une famille franco-montréalaise, partage cette expérience avec d’autres jeunes filles de sa génération. Avant de se marier en 1937, elle fréquente des bals et reçoit bon nombre d’invitations. À partir de ces documents que la jeune femme a précieusement conservés, il est possible de retracer le profil socioéconomique, ethnolinguistique du réseau qu’elle fréquente alors ainsi que l’espace géographique dans lequel se situe cette vie sociale. Cela permet de saisir les contours de l’espace social, culturel et géographique dans lesquels une jeune femme bourgeoise canadienne-française établit ses premiers rapports à l’indépendance, à la ville, au monde. Ce cas particulier permet également de mieux connaitre le phénomène essentiellement urbain que sont les débuts, de réfléchir sur le caractère exclusif, tant d’un point de vue social qu’ethnoculturel, qu’on a tendance à leur prêter, et de considérer le rôle de ce phénomène dans celui, beaucoup plus large, de la mobilité sociale.

Bienvenue à tous!
Pour en savoir plus...
 
 

Soutenance de thèse

9 décembre 2016 à 14h00

1806, pavillon de la Santé

« La culture de la pratique bouddhiste au sein d'une centre tibétain au Québec »

Nancy Leclerc

Thèse sous la direction de Lucia Ferretti.

Résumé: Au Québec, 52 385 bouddhistes ont été répertoriés dans l’Enquête nationale sur les ménages de 2011 ; cela représente 0,7 % de la population. En Occident, le bouddhisme, peu étudié à ce jour et encore moins au Québec, est pratiqué par deux groupes : les personnes d’origine asiatique et celles d’origine occidentale, et les recherches portent souvent exclusivement sur l’un ou l’autre de ces groupes.
Comme l’ont mis en évidence certains écrits, les premiers Occidentaux à s’intéresser au bouddhisme ont été les intellectuels, à la fin du XIXe siècle. Depuis environ trente ans, on assiste à une recrudescence importante des groupes et des centres bouddhistes. Les études sur le bouddhisme en Occident ont porté surtout sur les traits d’un bouddhisme occidental, sur les types de pratiquants et sur l’implantation et la réception du bouddhisme dans les pays d’accueil.
L’objectif de cette thèse est de comprendre la culture de la pratique du bouddhisme au Québec chez des pratiquants d’origine québécoise, vietnamienne et tibétaine à travers leur expérience de pratique dans un centre bouddhiste tibétain. Les dix participants à l’étude ont été invités à parler de leur pratique, des transformations personnelles induites par celle-ci, et à identifier les appartenances culturelles qu’ils se reconnaissent. À partir de leur discours, dans cette recherche qualitative, nous avons dégagé plusieurs thèmes significatifs, dont plusieurs facteurs liés à l’expérience et au contexte de la pratique bouddhiste. Nous avons pu dresser une séquence d’évènements qui révèlent la culture de la pratique et soulever des éléments qui témoignent de l’acculturation du bouddhisme dans le contexte du centre Manjushri : traduction des contenus, simplification des informations, réinterprétations des messages, tolérance devant les différences et intégration de pratiques ou de rites extérieurs.
Au terme de cette étude, comme piste à explorer, nous proposons que les chercheurs approfondissent leurs connaissances des groupes qui pratiquent le même bouddhisme ensemble afin de saisir les divers enjeux (religieux, interculturels, sociaux, individuels) auxquels ceux-ci sont confrontés et leur rapport à l’Autre.

Bienvenue à tous!
Pour en savoir plus...
 
 

Soutenance de thèse

15 décembre 2016 à 14h00

1220, pavillon Albert-Tessier

« Domestiquer le sauvage : chasseurs sportifs et gestion de la grande faune au Québec (1858-2004) »

Gaston Coté

Thèse sous la direction de Stéphane Castonguay.

Au milieu du XIXe siècle, l’épuisement des populations de gibiers et la mise en cause de la chasse de subsistance dans ce déclin présumé poussent le gouvernement provincial à légiférer. Les mesures réglementaires mènent alors à une restriction de l’accès au territoire de chasse au profit de clubs privés dominés par des sportifs provenant des élites urbaines nord-américaines. Les inégalités sociales découlant du système des clubs privés ont marqué tant l’historiographie que la mémoire collective. En utilisant des sources nouvelles et variées, nous analysons le développement du territoire et de la pratique de la chasse sportive, celui de la gestion faunique ainsi que l’évolution des populations de grands gibiers.
Sans remettre en question les inégalités engendrées par les clubs, notre analyse met en lumière les modalités de participation des chasseurs résidents au système et permet d’entrevoir la pratique de la chasse en dehors de celui-ci. Puis, notre préoccupation pour situer l’évolution de la pratique de la chasse et des mesures de gestion dans celle des populations animales nous mène à observer un changement de rapport à la nature. En effet, nous démontrons que la faune sauvage au Québec fait l’objet d’une action domesticatoire car les gestionnaires de la faune parviennent, grâce à leur encadrement de la pratique de la chasse, à intervenir dans les dynamiques des populations, d’une part, pour réguler l’abondance du gibier et le succès de chasse, et d’autre part, pour assurer des retombées économiques découlant de ce mode de consommation du sauvage que constitue la chasse sportive.

Bienvenue à tous!
Pour en savoir plus...
 
 

SOUPER DE L'AEEQ : POT-LUCK DE NOËL

mercredi, 14 décembre 2016

au 1002 Ringuet, à 17h00
Message du conseil exécutif de l'AEEQ:

Afin de terminer la session en beauté, nous vous invitons au souper de Noël de l’AEEQ qui aura lieu le mercredi 14 décembre dès 17h00, au local 1002 Ringuet! 

La populaire formule du Pot-Luck revient cette année! Chaque personne doit donc apporter une bouchée, un accompagnement ou des desserts pour former un magnifique buffet éclectique!

Afin de ne pas avoir deux plats similaires, nous vous demandons de confirmer votre présence ainsi que la nourriture que vous allez apporter d’ici le 11 décembre au aeeq@uqtr.ca. Si vous êtes dans l'impossibilité d'amener un repas, une contribution monétaire de 5$ vous sera demandée afin que l'AEEQ achète de la nourriture.

Au plaisir de vous y voir !
Pour en savoir plus...
 
 

Banque de données de la recherche sur la famille au Québec: accès gratuit aux textes complets

2016

Nouveauté sur la base de données Familia@

Accéder

Famili@ est une base de données gratuite et disponible en ligne qui recense les recherches québécoises sur la famille et le couple réalisées dans votre domaine et plusieurs autres. Chaque référence est accompagnée d’un résumé pertinent, une ressource très utile pour toute recherche bibliographique.
 
Nouveauté sur Famili@! Vous pouvez maintenant accéder gratuitement aux textes complets de plus de 5000 références.
 
Famili@ est un outil financé par le Ministère de la Famille du Québec. Pour en apprendre davantage, nous vous invitons à consulter le publipostage en pièce jointe ou le site internet : http://familia.ucs.inrs.ca/
 

Source: L’équipe de Famili@
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi du CIEQ

21 novembre 2016 à 12h

1002, pavillon Ringuet

Pouvoir et propriété seigneuriale au Québec depuis l’abolition du régime (1854)

Benoît Grenier

Au 17e siècle, la France met en place la propriété seigneuriale dans sa colonie nord-américaine. Ce système féodal d’appropriation du sol se maintiendra jusqu’à son abolition en 1854. La conférence propose d’examiner les conséquences d’un processus d’abolition inachevée qui aura pour effet une très lente réappropriation des droits de propriété par les censitaires, mais surtout la réaffirmation du droit de propriété utile des seigneurs. Alors que les tenanciers se verront dans l’obligation de «racheter» leur rente (processus qui ne sera achevé qu’en 1970), les seigneurs jouiront librement de leurs terres non concédées dont ils feront des usages les plus divers (exploitation forestière, lotissement urbain ou énergie éolienne…). À travers plusieurs exemples, dont l’île d’Anticosti, Rivière-du-Loup et Beaupré, nous aborderons l’impact à très long terme des décisions législatives adoptées au 19e siècle.
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi du CIEQ

17 novembre 2016 à 12h

1002, pavillon Ringuet

Pour une histoire de l’exil des collaborateurs français au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Marc Bergère

Longtemps objet de presse ou de littérature à sensation, la question de l’exil des collaborateurs et autres criminels de guerre européens au lendemain de la Seconde Guerre mondiale s’ouvre aujourd’hui aux historiens. Concernant les Français, qui ont fui l’épuration, on dispose désormais d’études de références sur la Suisse (L. Van Dongen) ou l’Irlande (D. Leach, S. Carney). S’appuyant sur la publication récente d’un livre autour de ce sujet (Marc Bergère, Vichy au Canada. L’exil québécois de collaborateurs français, Montréal, PUM, 2016) et de nouvelles recherches personnelles (en particulier sur l’Argentine à l’aide des archives diplomatiques), cette conférence dressera, entre bilan et prospective, l’état actuel des connaissances au sujet des collaborateurs français exilés après 1945. La conférence visera notamment à répondre à des questions simples: Quelles sources? Pour quelle histoire? Combien? Où (voies, itinéraires)? Comment (réseaux, filières, passeurs, «accueil collabo»)?
Pour en savoir plus...
 
 

Prix A Elizabeth Taylor

2016

Marise Bachand
Meilleur article en histoire des femmes du Sud américain

« Prix couronnant le meilleur article en histoire des femmes du Sud américain par décision unanime du jury. Une soixantaine d’articles scientifiques sont publiés chaque année dans ce champs de l’histoire des États-Unis. »

«Paru en février 2015 dans le prestigieux Journal of Southern History, l’article primé s’intitule «Gendered Mobility and the Geography of Respectability in Charleston and New Orleans, 1790-1861». Cet article montre comment les femmes des élites américaines et créoles ont façonné deux des principales villes du Sud à travers leurs pratiques spatiales dès la fin du XVIIIe siècle, soit près d’un siècle avant la périodisation généralement admise dans l’historiographie.»

Source: EnTête, 31 octobre 2016
Pour en savoir plus...
 
 

Lancement d'un ouvrage

le 3 novembre 2016 à 17 h.; Hôtel de ville de Sherbrooke, 191 rue du Palais

Le gouvernement des ressources naturelles. Sciences et territorialités de l'État québécois 1867-1939

Stéphane Castonguay

 
 

vient de paraître chez Septentrion

2016

Vivre et survivre à Montréal au 21e siècle

Stéphanie Neveu et Laurent Turcot

Des règles non écrites régissent Montréal ; différents lieux s’offrent aux créatures urbaines que nous sommes – métro, restaurant, bureau – dans lesquels nous nous devons de « polir » un peu notre nature rude pour s’adapter aux autres. D’où le terme « politesse ». Au contact des autres, nous adaptons notre manière d’être et de vivre, nous tissons des liens et édictons, sans les nommer ou les verbaliser, des règles qui prescrivent des conduites.
 
Comment demander l’addition au restaurant ? Doit-on signifier au chef que la nourriture qu’on nous a servie est infecte ? Doit-on faire la file pour attendre l’autobus ? Est-ce acceptable pour une femme de séduire un homme dans un bar ? Lorsqu’on est reçu chez quelqu’un, doit-on apporter un cadeau d’hôtesse ? Les plans de table existent-ils encore ? Quels sont les sujets à éviter lors des repas de famille ? Ces situations qui paraissent simples sont aussi complexes que peuvent l’être les individus.
 
Qui a envie aujourd’hui d’un guide de savoir-vivre sur le Québec ? Personne ! Et ça tombe bien puisque ce livre irrévérentieux n’est pas un guide, mais une compilation d’observations des manières d’agir et de vivre à Montréal en ce début du XXIe siècle.

Source: Dimedia.com
Pour en savoir plus...
 
 

Prix individuel, cycles supérieurs

Mercredi 11 mai 2016

concours vidéo de l'Université du Québec

Louis-Étienne Villeneuve, étudiant en Études québécoises

http://blogue.uqtr.ca/2016/05/11/louis-etienne-villeneuve-obtient-un-prix-au-concours-video-de-luniversite-du-quebec/

Louis-Étienne Villeneuve, étudiant en études québécoises à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), est l’un des lauréats du Concours vidéo de l’université du Québec. Il a obtenu le Prix individuel, cycles supérieurs, d’une valeur de 2000$ pour sa production intitulée Mon histoire en trois minutes, relatant son parcours étudiant en recherche à l’UQTR.

Source: Rédaction EnTête, UQTR
Pour en savoir plus...
 
 

Lauréate 2016 du Prix Courville-Séguin (colloque étudiant du CIEQ)

Vendredi 6 mai 2016

Lysande St-Pierre, étudiante à la maîtrise en Études québécoises

Prix décerné pour sa communication intitulée : «Il nous faudrait donc à Joliette un parc public»: réformateurs sociaux à Joliette au tournant du XXe siècle
Pour en savoir plus...
 
 

Discussion avec Jérémie McEwen et Marise Bachand

2016

Lemonade: l'album revendicateur de Beyoncé

Marise Bachand

Le sixième album de la diva américaine du rhythm and blues, lancé il y a quelques jours sous la forme d'un long vidéoclip, reprend plusieurs thèmes, dont certains sont controversés - et par conséquent, qui feront beaucoup parler : d'abord l'infidélité (supposée de son mari), mais aussi une dénonciation de la condition politique des Noirs américains, en passant par une affirmation de son féminisme. Un album qui provoque, un parti pris assumé par la chanteuse. 
 
Comment comprendre ce nouvel opus, à la fois manifeste politique et objet musical très léché? 
 
Éléments de réponse en compagnie de Jérémie McEwen, professeur de philosophie et rappeur (Maître J), et de Marise Bachand, professeure au Département de sciences humaines à l'Université du Québec à Trois-Rivières, qui s'est intéressée à l'histoire sociale et culturelle des États-Unis.

Source: ici.Radio-Canada.ca
Pour en savoir plus...
 
 

Salon international du livre de Québec : Prix du livre politique de l'Assemblée nationale dans la catégorie mémoire de maîtrise

2016

La régionalisation de l'immigration : le débat public entre le gouvernement et la société civile à l'origine de la politique, 1987-2000

Lauréanne Daneau

Diplômée en études québécoises à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) au printemps 2015, elle récolte une bourse de 2000$. La cérémonie a eu lieu le 14 avril dans le cadre du Salon international du livre de Québec.

Source: EnTête, 19 avril 2016
Pour en savoir plus...
 
 

Conférence de M. André-Carl Vachon

7 mai 2015 à 19 h

Histoire et légendes sur l'arrivée des Acadiens au Québec

Critique de son livre


La Société acadienne Port-Royal vous invite cordialement à assister à la conférence de M. André-Carl Vachon le 7 mai prochain à 19 h à l’ancien couvent de Saint-Grégoire au 17600, rue Béliveau, Bécancour (secteur Saint-Grégoire), G9H 0M4. Vous trouverez  l’affiche publicitaire en pièces jointes ainsi qu’une critique du plus récent livre de M. Vachon.
M. Vachon, auteur et conférencier, viendra raconter les histoires et les légendes qui entourent l’arrivée des Acadiens au Québec :
 
Savez-vous qu’il y eut près de 2 650 Acadiens sur une population d’environ 14 100 personnes qui choisirent le Québec comme terre d’accueil après la Déportation ?
En fait, deux vagues d’Acadiens sont venus s’installer au Québec. La première concerne les réfugiés acadiens de 1755 à 1763.
La deuxième, ce sont les Acadiens déportés en Nouvelle-Angleterre qui acceptèrent l’offre du général Murray de venir s’établir dans la Province of Quebec de 1766 à 1775.
 
Quelques légendes épiques présentent les Acadiens marchant des distances de plus de 500 km pour se réfugier au Québec, dans les années subséquentes aux déportations. Est-ce vraiment réaliste ou fantastique ? 
 
Prenez note que la conférence est gratuite.
 
Merci de confirmer votre présence auprès de Mme Sylvie Lessard ou de Mme Élisabeth Coutu au 819 233-4411.
 
Au plaisir de vous y accueillir !
 
 
Sylvie Lessard
Coordonnatrice

4060, boul. de Port-Royal
Bécancour (Québec) G9H 1Y9
819 233-4411

www.sapr.ca
info@sapr.ca 
Pour en savoir plus...
 
 

6 mai 2015 à 18 h 00

L'Entre-Gens Pétillant, 1402 rue Aubuchon, Trois-Rivières

Souper annuel de fin d'année de l'AEEQ

Le conseil exécutif de l'AEEQ vous invite au souper annuel de fin d'année de l'association

«... Date de confirmation : Avant le 1er mai, 23h45 à aeeq@uqtr.ca

De plus, du vin ainsi que d'autres surprises seront offerts aux étudiant(e)s ! Comme c'est un apportez votre vin, vous pouvez apporter le vôtre également.»

Au plaisir de vous y voir !
De la part du Conseil exécutif, AEEQ
Pour en savoir plus...
 
 

Lundi 4 mai 2015

Vient de paraître : le 2e numéro du Bulletin "Gardons le Cap"

Bulletin no 2

Ce numéro regroupe des articles de Jean Roy et Catherine Des Champs, de Marie-Ève Fiset et de Benoit Bégin.
Pour en savoir plus...
 
 

21e Colloque étudiant du CIEQ

1er mai 2015

Le Québec en changement : milieu, culture et société

Les membres étudiants du CIEQ

Programme

COMITÉ ORGANISATEUR 2014-2015:

Présidente : Christine Provost
Recherche de commandites : Laurence Perreault, Laurent Constantin, Gabriel Cormier
Planification des repas : Gabriel Cormier, Benoît Lemay
Communications : Christine Provost
Logistique : Lysandre St-Pierre, Benoît Lemay, Marilyne Caouette
Activité : Marilyne Caouette
Soutien à la coordination : Jacinthe De Montigny
Équipe du CIEQ-UQTR : Yvan Rousseau, Rollande Morrissette, Lauréanne Daneau, Jean-François Hardy, Tomy Grenier Conceptrice graphique : Émilie Lapierre Pintal, CIEQ
Coordonnateur CIEQ-LAVAL : Étienne Rivard
Logistique CIEQ-LAVAL : Joseph Gagné et le comité étudiant du CIEQ-LAVAL
Pour en savoir plus...
 
 

Vient de paraître :

Lundi 20 avril 2015

Une histoire environnementale de la nation. Regards croisés sur les parc nationaux du Canada, d'Éthiopie et de France

Guillaume Blanc (Ph.D. en Études québécoises

Informations

Publications de la Sorbonne :

« Diplômé d’un doctorat en histoire et d’un PhD en études québécoises, Guillaume Blanc travaille à l’Institut des mondes africains de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sur l’histoire environnementale de l’Afrique en général et de l’Éthiopie en particulier. Il enseigne l’histoire environnementale au Muséum national d’his- toire naturelle, à Sciences Po Lille et à l’université Paris X Nanterre.»
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi du CIEQ

19 mars 2015 à 12 h

1002, pavillon Ringuet

Qu’est-ce qu’un bon gouvernement? Esquisse pour une étude historique de la notion de bon gouvernement au Québec et au Canada depuis les origines

Martin Pâquet

Découlant de la notion de bien commun, celle de bon gouvernement est au cœur du phénomène politique d’ici et d’ailleurs, de jadis et d’aujourd’hui. Dès le Moyen Âge, les différents régimes politiques occidentaux se sont donnés comme principe constitutif la capacité des dirigeants à gouverner avec des règles justes et légitimes, dans des aires spécifiques d’activité : le maintien de l’ordre public sur un territoire donné, la gestion économique et budgétaire, l’allocation des ressources humaines et matérielles, etc. Liée étroitement aux valeurs éthiques de responsabilité et à la notion d’autorité, le bon gouvernement vise alors la conservation et l’épanouissement du bien commun de toute société, que ses régimes soient colonial, étatique, fédératif, voire supranational.

Au Québec et au Canada depuis ses origines, la notion de bon gouvernement renvoie à quatre dimensions. D’abord, elle se veut un principe normatif au cœur des constitutions : dès la Proclamation royale de 1763 et ses instructions au gouverneur James Murray, la Couronne lui accorde le pouvoir « de faire des lois et des règlements qui seront rendus nécessaires pour le maintien de la paix, l’ordre et le bon gouvernement de cette province ». L’article 91 de la Loi constitutionnelle de 1867 donne au Parlement fédéral la compétence pour légiférer pour la paix, l’ordre et le bon gouvernement du Canada. Cette notion est aussi une pratique. En effet, le bon gouvernement se manifeste dans les arts comme dans les sciences des affaires publiques : que ce soit dans la gestion des finances, dans l’établissement de politiques sociales, ou dans les différentes mesures visant l’ordre public et la paix civile. Le bon gouvernement s’incarne également dans des figures de l’autorité, dont celle de l’homme – de la femme – d’État. Les Premiers ministres, cabinets ministériels, équipes gouvernementales et autres responsables de l’État se voient alors investis de responsabilités supérieures, vu la dignité de leurs fonctions. Enfin, la notion de bon gouvernement est employée pour mobiliser les citoyens autour d’un projet politique et d’une équipe aspirant à exercer le pouvoir. À l’instar de celui du Parti québécois en 1976, les divers slogans électoraux se réfèrent souvent aux valeurs de bonne gouvernance pour séduire et convaincre les citoyens.

Présentant une esquisse d’une recherche en cours, cette conférence cherche ainsi à mieux comprendre comment la notion de bon gouvernement est intimement liée à l’exercice du politique au Québec et au Canada depuis les origines jusqu’à aujourd’hui.
Pour en savoir plus...
 
 

Atelier de formation

12 février 2015 à 13 h - 14 h

1002, pavillon Ringuet

Rédiger et publier un article scientifique

Marise Bachand

Qu’est-ce qu’un article scientifique? Et comment mener à terme sa publication dans une revue ou un ouvrage collectif? Cet atelier aborde les enjeux entourant le choix d’une revue, la délimitation du sujet, l’argumentation, les composantes de l’article (résumé, introduction, structuration du développement, conclusion, notes, illustrations, tableaux, etc.) et le processus de soumission et de révision. La persévérance est la clé de la publication !
Pour en savoir plus...
 
 

17 décembre 2014 à 17 h 00

au 1002 R

Souper de l'AEEQ : pot-luck de Noël

« L'exécutif de l'AEEQ vous invite au souper de l'association qui aura lieu le mercredi 17 décembre 2104 dès 17h, au local 1002 Ringuet. La populaire formule du Pot-Luck revient cette année! Chaque personne doit donc apporter une bouchée, un accompagnement ou des desserts pour former un magnifique buffet éclectique. Plusieurs cadeaux vont être tirés au courant de la soirée. De plus, un punch agrémentera ce souper! »

Veuillez confirmer votre présence à aeeq@uqtr.ca avant le 15 décembre.
Pour en savoir plus...
 
 

Atelier de formation

27 novembre 2014 à 12 h

1029, pavillon Ringuet

Initiation à l’OD-CIEQ : un outil documentaire sur mesure pour le chercheur en sciences humaines et sociales

Jean-François Hardy

 
 

Atelier de formation

9 novembre 2015 à 12 h

1029, pavillon Ringuet

Initiation à l’OD-CIEQ : un outil documentaire sur mesure pour le chercheur en sciences humaines et sociales

Jean-François Hardy

 
 

Atelier de formation coorganisé par Artefact, le CIEQ et le CÉLAT

20 novembre 2014 à 12 h

Pavillon De Koninck, local 5172

L’affiche scientifique : fenêtre sur vos recherches

Émilie Lapierre Pintal

Atelier de formation coorganisé par Artefact, le CIEQ et le CÉLAT.

La formation a pour but de donner des principes de base d’organisation de l’information, de mise en page et de créativité dans la réalisation d’une affiche scientifique. Les thèmes abordés seront : l’organisation du texte, sa concision et le choix de titres évocateurs ; l’illustration du sujet à travers l’iconographie, les graphiques et la cartographie ; la typographie ; la couleur et l’organisation des éléments dans l’espace.

Apportez votre lunch.
Pour en savoir plus...
 
 

11 novembre 2014 à 17 h 00

au resto-bar Café-Cognac

5 @ 7 de l'AEEQ et lancement du livre d'Alexandre Dumas, "L'abbé Pierre Gravel, syndicaliste et ultranationaliste"

« Comme à chaque année, l'AEEQ organise un 5 @ 7 sans prétention qui a pour but de nous sortir la tête de nos recherches et de passer du bon temps avec nos collègues d'études et professeurs.  Le tout se déroulera au Café-Cognac [736 Boulevard des Récollets, Trois-Rivières, QC G8Z 3W2] le mardi 11 novembre prochain. À des fins de réservation, nous vous demandons de confirmer votre présence avant le 7 novembre au aeeq@uqtr.ca. Des consommations vous seront offertes par l'association. 
De plus, si vous restez, vous pourrez prendre part au lancement du livre "L'abbé Pierre Gravel, Syndicaliste et ultranationaliste" d'Alexandre Dumas, un de nos anciens collègues étudiants. C'est à 19h, toujours au Café Cognac! 
Bien évidement, copain et copine sont invités, il vous suffit simplement de nous mentionner leur présence! »

AEEQ
Pour en savoir plus...
 
 

Vient de paraître : Margaret Porter, p.f.m.

automne 2014

Histoire de l'hôpital Sainte-Anne de Baie-Saint-Paul. Dans Charlevoix, tout se berce

Lucia Ferretti (dir.)

Récit de la première oeuvre des Petites Franciscaines de Marie et de leur contribution à l'histoire des hôpitaux psychiatriques au Québec. Texte édité, augmenté et analysé par la professeure Lucia Ferretti.
Pour en savoir plus...
 
 

81e Congrès de la Société canadienne d’histoire de l’Église catholique (SCHEC)

26 et 27 septembre 2014

Le catholicisme au Canada et les minorités nationales et ethniques: contributions & tensions (XIXe et XXe siècles)

E-Martin Meunier et Michel Bock

Programme; Site

L’histoire des liens tissés entre le catholicisme et les minorités nationales et ethniques témoigne assurément de la transformation de la place de l’Église dans la société d’ici, mais aussi de la façon de penser, à différents moments, les nations canadienne-française, québécoise et canadienne, de même que le rôle joué par le catholicisme dans la construction de ces dernières. Le but de ce colloque est de présenter en français diverses communications portant sur des cas-types ou monographies menant à une meilleure compréhension de la relation parfois positive, parfois tendue entre l’Église et les communautés nationales et ethniques. Le colloque présentera donc quatre volets: a) catholicisme et francophonie minoritaire; b) catholicisme et anglophonie minoritaire; c) catholicisme et populations autochtones au Canada; d) catholicisme et minorités ethnoculturelles.

Celles qu’on appelait hier les minorités françaises ont largement profité de la contribution de l’Église catholique au maintien et à l’édification de leurs communautés. Non seulement l’Église apporta avec elle de nouveaux effectifs religieux, elle aida aussi à la fondation de diverses institutions contribuant ainsi à une plus grande complétude institutionnelle (Breton 1964), seule capable de pallier l’absence d’un État dans un monde qui menace parfois la pérennité des minorités.

Celles qu’on appelait hier les minorités françaises ont largement profité de la contribution de l’Église catholique au maintien et à l’édification de leurs communautés. Non seulement l’Église apporta avec elle de nouveaux effectifs religieux, elle aida aussi à la fondation de diverses institutions contribuant ainsi à une plus grande complétude institutionnelle (Breton 1964), seule capable de pallier l’absence d’un État dans un monde qui menace parfois la pérennité des minorités. Aux XIXe et XXe siècles, l’Église favorisa la mise sur pied d’une série d’institutions de suppléance (hôpitaux, collèges, hospices, universités, associations de jeunesse, etc.) qui contribuèrent pour la plupart à protéger le fait français et catholique à l’extérieur du Québec. Sa contribution ne se fit cependant pas sans tension au sein de son propre clergé, divisé sur l’avenir de la francophonie en terre d’Amérique et sur les stratégies de conversion à entreprendre. Si l’on connaît bien l’épisode d’un Henri Bourassa au Congrès eucharistique international de Montréal, on commence à peine à mieux évaluer l’ampleur des conflits qui ont surgi dans cette foulée. Ne pensons qu’au Règlement XVII en Ontario et à la division de l’épiscopat catholique sur cette question.

De même, ce n’est pas sans tension que l’Église a su intervenir auprès de l’autre minorité nationale au Québec. La communauté irlandaise qui fut longtemps porteuse d’un catholicisme anglophone n’a pas toujours trouvé réconfort auprès de l’Église canadienne-française, même si cette dernière a su reconnaître, par la fondation de diverses institutions, sa spécificité et sa place. Si l’Église a grandement contribué à protéger, voire à édifier les communautés minoritaires nationales, elle a adopté, à l’inverse, une posture différente par rapport aux populations autochtones. Adjuvante d’une politique fédérale de contrôle et de surveillance des populations, et poussant d’un cran supplémentaire sa missiologie en fondant un nouveau type d’institution éducative (tout comme les Églises protestantes du reste), l’Église catholique participait ainsi à une vaste entreprise d’assimilation. Culminant aujourd’hui dans la Commission de vérité et réconciliation, le processus douloureux de remémoration peut aussi donner une meilleure connaissance de l’histoire des liens entre le catholicisme et les communautés autochtones aux XIXe et XXe siècles.

Pays d’immigration, le Canada a aussi accueilli des millions de nouveaux catholiques depuis les cinquante dernières années. Si ces derniers sont venus bien souvent grandir les rangs de paroisses en déclin, certaines communautés ont aussi cherché à faire pleinement reconnaître leur spécificité et à obtenir des institutions respectant leurs traits culturels distinctifs (langue, coutumes, etc.). Comment l’Église canadienne et québécoise a-t-elle pensé ces politiques d’insertion ? Selon la logique d’Église(s) nationale(s) ou selon celle d’une Église canadienne multiculturelle? Comment l’Église canadienne et québécoise a-t-elle pensé ses propres structures pour relever le défi de l’immigration?
Pour en savoir plus...
 
 

Excursion de la rentrée

13 septembre 2014

Sur la trace des Anciens Canadiens : La Côte-du-Sud à l’heure des seigneuries, de l’industrialisation et du développement régional

Comité étudiant du CIEQ-Laval

Avec des interventions de :
Alexandre Dumas, étudiant au doctorat en histoire, U. McGill ;
Yves Guillet, auteur de La Pointe de Saint-Vallier – une histoire de 300 ans  ;
Claude La Charité, professeur, Département des lettres et humanités, UQAR ;
Mathieu Lévesque-Dupéré, étudiant à la maîtrise en histoire, U. Sherbrooke ;
Michel Morissette, étudiant au doctorat en histoire, U. Sherbrooke / U. Laval ;
Étienne Rivard, coordonnateur du CIEQ-Laval ;
Renée Sénéchal-Huot, étudiante à la maîtrise en sc. géographiques, U. Laval
et
Marc St-Hilaire, professeur, Département de géographie, U. Laval.

Point de départ: Lieu historique national du Canada AC Davie à 9 h,
au 6210, rue Saint-Laurent, Lévis.

Télécharger l'affiche ci-dessus pour plus de détails sur le parcours de l'excursion.

Inscription obligatoire: vous avez jusqu’au lundi 8 septembre 2014 pour vous inscrire à l’adresse: secretariat@cieq.ulaval.ca.
Pour en savoir plus...
 
 

15 août 2014 à 17h

62, Principale, Saint-Sévère

"Un seul souffle, la mine" sur la ville minière de Gagnon

Conférence de Annie Carle à la Société d'histoire et de généalogie de Louiseville

Réservation avant le 11 août :

Tél. : 819-228-9656
Courriel: adjointshgl@outlook.com
Pour en savoir plus...
 
 

Lancement du 6e numéro de la revue Le Nouveau Madelinois

6 juin 2014

sous le thème : la sidérurgie en Mauricie

Site

Placé sous la direction du professeur René Hardy, ce numéro thématique de 28 pages, abondamment illustré, regroupera quatre articles neufs sur le sujet, un article hors sujet et des comptes rendus. Trois étudiants de nos programmes, Christine Provost (bac. en histoire) de même que Jonathan Bernier et Ian Mercier (maîtrise en Études québécoises) signeront des articles; ils se verront remettre des bourses études-travail pour souligner leur contribution.

Pour connaître les activités de la Société d'histoire du Cap-de-la-Madeleine, visitez son site!
Pour en savoir plus...
 
 

2014

Prix Courville-Séguin décerné pour la meilleure communication «Régionalisation de l’immigration au Québec: regard sur la construction d’un problème et d’une solution publics (1987-2000)», présentée au 20e Colloque étudiant du CIEQ

Lauréanne Daneau

Nous sommes heureux de vous annoncer que Madame Lauréanne Daneau, étudiante à la maîtrise en études québécoises (UQTR), est la lauréate 2014 du Prix Courville-Séguin pour sa communication : «Régionalisation de l’immigration au Québec: regard sur la construction d’un problème et d’une solution publics (1987-2000)».

Le Prix Courville-Séguin, instauré dans le cadre du colloque étudiant de mai 2010, est décerné à l’auteur(e) de la meilleure communication au colloque étudiant du CIEQ et qu’il vise à souligner l’importance qu’accorde le Centre, depuis ses tout premiers débuts, à la relève en études québécoises, à l’excellence scientifique et à l’interdisciplinarité.
Pour en savoir plus...
 
 

Congrès

12-16 mai 2014

82e congrès de l'ACFAS

Communications libres

Vous êtes à la fin de votre maîtrise, de votre doctorat, ou de votre postdoctorat et vous souhaitez présenter les résultats de vos recherches au reste de la communauté scientifique? Le volet des communications libres est la solution toute indiquée!

Les 900 communications individuelles, proposées chaque année par des chercheurs débutants ou expérimentés, sont regroupées pour créer des sessions thématiques et sur mesures dans l'un des 40 domaines de recherche figurant au programme.

Vous avez jusqu'au 25 novembre 2013 pour soumettre votre proposition de communication libre et participer au 82e Congrès de l'Acfas qui se déroulera du 12 au 16 mai 2014 à l'Université Concordia.

Pour plus d'informations, contactez l'équipe de l'Acfas.
Pour en savoir plus...
 
 

8 mai 2014 à 18 h 00

Restaurant Vincenzo, 220 rue Des Forges, Trois-Rivières

Souper de l'AEEQ

L'AEEQ convie étudiants et professeurs à un souper de fin d'année. Notez que l'Association fournira 10$ par étudiant membre, et que des prix de présence seront tirés. Le vin sera offert par le Comité des programmes de cycles supérieurs.

Veuillez confirmer votre présence à aeeq@uqtr.ca avant le 5 mai.
Pour en savoir plus...
 
 

20e colloque étudiant du CIEQ

1-2 mai 2014

Carter Hall, Cathédrale Holy Trinity, Québec

Le Québec sous toutes ses échelles: 20 ans de recherche au CIEQ

Appel à communications

 
 

16 avril 2014 de 17 h à 19 h

1012 Ringuet

5 à 7 des cycles supérieurs

Les étudiants sont invités à une dégustation vins et fromages, le 16 avril au 1012R.

Confirmez votre présence à cyclesup.age@uqtr.ca
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi

3 avril 2014 à 12 h

Les persistances seigneuriales dans le Québec du 20e siècle : enjeux d’histoire et de mémoire

Benoît Grenier

La seigneurie est l’une des plus anciennes institutions de l’histoire canadienne ; elle se démarque aussi par son étonnante longévité : « un régime qui ne veut pas mourir », écrivait en 1968 l’historien Georges Baillargeon. En regard de cette saisissante longévité, quelle mémoire s’est érigée à propos de la seigneurie dans l’histoire du Québec ? Objet mémoriel étroitement associé à la mise en place du territoire et du paysage québécois, le régime seigneurial paraît omniprésent et a donné lieu à de multiples formes de patrimonialisation dans la partie du territoire du Québec qui lui fut autrefois soumis. Mais en dehors de la toponymie et du patrimoine bâti qui continuent à témoigner du passé, comment expliquer l’oubli de la disparition somme toute récente de la « société seigneuriale » ? Notre propos s’inscrit dans une vaste recherche relative aux persistances seigneuriales dans le Québec post-1854 que nous menons à partir des archives du Syndicat national du rachat des rentes seigneuriales (BAnQ-Qc – E39). Ces travaux visent à révéler l’ampleur des continuités sur les plans économique et social entre 1854 et 1940, ainsi qu’à réfléchir à la discrétion du groupe seigneurial et à sa composition hétérogène au terme du processus, une possible clé pour comprendre l’oubli de cette ultime phase de l’histoire seigneuriale québécoise.
Pour en savoir plus...
 
 

3 avril 2014 de 17 h à 19 h

UQTR, Chasse-Galerie

concours « Ma thèse en 180 secondes »

Alexandra Carignan et Jacinthe De Montigny, participantes

Alexandra Carignan et Jacinthe De Montigny, étudiantes à la maîtrise, ont choisi de relever le défi de présenter leur projet. Venez les encourager en grand nombre!

« Cinq lauréats seront primés aux termes de l’exercice avec l’attribution de deux bourses au doctorat (500$ et 300$) et de deux bourses à la maîtrise (250$ et 150$) en plus de la remise du prix Coup de cœur du public Coopsco d’une valeur de 250$. L’étudiant provenant d’un programme de doctorat ayant obtenu la première place sera automatiquement finaliste au concours national qui aura lieu lors du congrès de l’ACFAS, le 14 mai prochain, à l’Université Concordia».
Pour en savoir plus...
 
 

3 avril 2014

Lauréate du 1er prix à la maîtrise au concours « Ma thèse en 180 secondes »

Alexandra Carignan

Alexandra Carignan, étudiante à la maîtrise en Études québécoises, reçoit le 1er prix pour la présentation de sa recherche sur l’activité théâtrale francophone au Québec entre 1790 et 1820.
Pour en savoir plus...
 
 

26 mars 2014 de 10h15 à 15 h

Centre de l'activité physique et sportive Léopold-Gagnon

Concours d'affiches scientifiques 2014

David Ferron, participant

Venez encourager notre candidat à la maîtrise en Études québécoises!

26 mars : 10h15 - 15h00 : Évaluation des affiches par les jurys des comités de programme de cycles supérieurs (CPCS) : sélection des lauréats par CPCS. Les participants sont regroupés par grands secteurs (soit sciences humaines, sciences de la santé et sciences naturelles et génie).

27 mars : La finale se tiendra en avant-midi, dans le hall Gilles-Boulet du pavillon Albert-Tessier et la cérémonie de remise des prix se déroulera en fin de journée à l'Atrium C.E.U. (1090b Ringuet).



Pour en savoir plus...
 
 

21 mars 2014 de 8 h 30 à 18 h

UQTR, 1006, pavillon Pierre-Boucher

Une histoire d'héritage

Colloque d’histoire de l’UQTR 2014

Programme; Suivre sur Facebook

«Cette année, le thème du colloque portera sur l'héritage de notre société, mais plus précisément sur son héritage culturel. Nous pouvons nous demander comment divers phénomènes ont réussi à s’imbriquer dans notre culture et comment ils ont pu nous affecter dans le passé ou encore aujourd’hui».

Conférenciers : Marise Bachand, Marilyne Caouette, Lysandre St-Pierre, Pierre Lanthier, Yvon Noël, Jean-François Veilleux et Gabriel Collins.

Coordonnateur du comité du colloque : Jason Rivest
Réservation à colloquehistoireuqtr@gmail.com
Pour en savoir plus...
 
 

Cérémonie Distinction UQTR 2014

20 mars 2014 à 16 h

Atrium (1090b, Ringuet)

Prix vie étudiante

Remise du Prix à l'étudiant en histoire Mathieu Roy et à l'étudiant en Études québécoises Frédérik Farid Borel.

La cérémonie sera suivie d'un coquetel. Confirmer votre présence avant le vendredi 14 mars à relations.publiques@uqtr.ca ou au 819 376-5110.
Pour en savoir plus...
 
 

20 mars 2014 à 17 h 45

1002R

Hommage à nos lauréats des Prix vie étudiante!

Mathieu Roy et Frédérik Borel

Cette année, les deux lauréats du Prix vie étudiante sont des étudiants en histoire et en Études québécoises!  Il s'agit de Mathieu Roy (baccalauréat) et Frédérik Farid Borel (maîtrise).

«Pour souligner cet heureux évènement, l'AEEQ, en partenariat avec l'AEH, vous invite cordialement à une petite soirée le 20 mars prochain, après la cérémonie Distinction UQTR. 
 
Dès 17h45, venez féliciter les lauréats et passer du bon temps entre collègues! Le tout se déroulera au 1002 Ringuet, et les deux associations fourniront boissons et amuse-gueules. 
 
Veuillez confirmer votre présence au aeeq@uqtr.ca avant le 19 mars. 
 
Nous vous attendons en grand nombre!»
Pour en savoir plus...
 
 

Prise de contact avec des employeurs

19 mars 2014 de 11 h à 16 h

CAPS

Journée Carrière 2014 à l'UQTR

Détails

« Réunissant plusieurs milieux de travail de partout, cette activité vous permettra de vous faire connaître des employeurs potentiels et d’amasser des informations relatives aux perspectives d’emploi». Les étudiants et diplômés de tous les domaines d’études sont invités.
Pour en savoir plus...
 
 

Conférence

18 mars 2014 à 10 h

1814 Pavillon Santé

Entre rêves et réalités. Un historien chez Ubisoft

Maxime Durand

Comment un baccalauréat en histoire peut servir à créer des jeux vidéo, tel Assassin’s Creed® III. Une conférence sur le parcours et le travail atypique de Maxime Durand, historien chez Ubisoft.
Pour en savoir plus...
 
 

12 mars 2014 à 17 h

Centre-du-Québec: bases de données en histoire régionale

Claude Bellavance, Yvan Rousseau et Jean Roy (dir.)

Le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ-UQTR) a le plaisir de vous inviter au lancement de son site «Centre-du-Québec – Bases de données en histoire régionale» le mercredi 12 mars 2014 à 17 h au Salon rouge de l’Université.

Les professeurs Yvan Rousseau et Claude Bellavance, responsables de ce projet, présenteront les bases de données élaborées par leur équipe et rendues publiques sur le site Internet du CIEQ à l’adresse suivante :
cdq.cieq.ca.

Merci de bien vouloir confirmer votre présence, d’ici le 7 mars 2014, auprès de Madame
Rollande.Morissette@uqtr.ca avant le 7 mars 2014.

Au plaisir de partager avec vous cet heureux événement.
Pour en savoir plus...
 
 

18 mars 2014 de 12 h à 13 h

Maison de la culture, salle Anaïs-Allard-Rousseau

Midi-Littéraire de la Société des écrivains de la Mauricie

René Hardy et l'abbé Jean Panneton, conférenciers

site

Ces conférences sont organisées par la Société des écrivains de la Mauricie et le Salon du livre de Trois-Rivières, en collaboration avec Culture Mauricie.
Pour en savoir plus...
 
 

8 mars 2014 à 18 h

Souper traditionnel à la cabane à sucre

Les membres étudiants du CIEQ UQTR et Laval vous invitent!

Souper, musicien et animation en soirée. L'Érablière est située au 223 Grand Cap-Sa, Pont-Rouge.Veuillez confirmer votre présence avant le 3 mars au aeeq@uqtr.ca.

Coût: adulte: 21 $ 5 à 12 ans: 12 $ 3 et 4 ans: 6 $


Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi

20 février 2014 à 12 h

1002, pavillon Ringuet

Librairie, droits d'auteur et autoédition: évolution des enjeux du XVIIIe siècle à l'ère numérique

Marie-Claude Felton

Depuis quelques années, nous sommes témoins de bouleversements majeurs dans le monde de l’édition, principalement grâce à l’édition numérique qui peu à peu libère le livre de ses contraintes matérielles et commerciales traditionnelles. L’édition grâce aux nouvelles plateformes numériques, qui permettent désormais à une myriade d’auteurs de toutes sortes d’éditer à leur compte sans intermédiaire, soulève plusieurs questions, notamment relatives au rôle de l’éditeur et du libraire et aux droits d’auteur. Ces enjeux ne sont toutefois pas récents et trouvent écho dans un long et riche passé ; particulièrement depuis le XVIIIe siècle, l’écrivain, le marché littéraire et les droits tant commerciaux que moraux sur une œuvre sont au cœur de multiples débats et législations. Au cours de cette présentation, nous proposons de faire un bref tour d’horizon sur l’histoire de l’autoédition, de sa pratique et de ses enjeux, depuis les écrivains du siècle de Voltaire jusqu’aux plus récents auteurs à succès.
Pour en savoir plus...
 
 

Colloque mutidisciplinaire des cycles supérieurs de l'AGE UQTR

4 février 2014 à 8 h 30

Atrium C.E.U. 1090 Ringuet

La valorisation du savoir

Programme

Ce 6e colloque multidisciplinaire des cycles supérieurs de l'AGE sera l’occasion pour des étudiants-chercheurs issus de divers départements de l’UQTR, d’exposer leurs travaux de recherche à la communauté universitaire.

À signaler: David Ferron, étudiant à la maîtrise en Études québécoises, fera une présentation à 16 h 15 intitulée « La société d’études et de conférences de la Mauricie : au service de la vie culturelle de la région (1990-2007) ».

Confirmation de présence auprès de Mansour Fall, Vice-présidente aux affaires académiques des cycles supérieurs, AGE UQTR :
Tél: (819) 376-5011 poste 2665
Courriel: cyclesup.age@uqtr.ca
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi

28 janvier 2014 à 12 h

1002, pavillon Ringuet

La Bataille de Londres et ses suites

Frédéric Bastien
Professeur
Dawson College

La conférence relate les péripéties entourant le rapatriement de la constitution, en particulier le rôle de la Cour suprême. Elle traite également de la tempête médiatique qui a suivi la publication du livre.
Pour en savoir plus...
 
 

Rencontres, échanges et visites

25 janvier 2014 de 11 h à 16 h

Centre de l'activité physique et sportive (CAPS)

Activités «Portes ouvertes» à l'UQTR

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ouvrira ses installations aux futurs étudiants et visiteurs, le samedi 25 janvier prochain, de 11 h à 16 h, lors d’une activité portes ouvertes visant à faire découvrir les multiples facettes de la formation et de la vie universitaire sur le campus trifluvien. Vous pourrez y rencontrer:
• Les responsables de tous les programmes
• Des étudiants actifs dans de nombreux programmes
• Les représentants des associations étudiantes
• Du personnel de l'admission
Pour en savoir plus...
 
 

Soutenance de thèse de Claire Portelance

Vendredi 17 janvier 2014 à 09 h

0405 DHQ

« Ce passé qui nous hante. Analyse du récit de fiction cinématographique québécois de 1960 à aujourd'hui»

Directeur Serge Cantin

Résumé : « En prenant pour objet d’étude le cinéma québécois de fiction des années soixante à aujourd’hui, cette thèse propose d’interroger le rapport que le Québec contemporain entretient avec son passé canadien-français; un passé trouble qui resurgit au gré des événements et des crises et qui, pour plusieurs chercheurs, relève d’une mémoire malheureuse, voire honteuse.

Tirant argument du lien qui s’est historiquement noué entre le cinéma et l’identité collective, la thèse présente une analyse de six films québécois de fiction qui s’échelonnent sur une période d’une cinquantaine d’années. Ces six films, qui peuvent être considérés comme des « incontournables » de la filmographie québécoise, sont regroupés par deux, chaque groupe correspondant à un état de la conscience collective : 1) la révolution tranquille (1960-1970) est illustrée par deux films qui portent à réfléchir sur le passage du Canada français au Québec moderne, La vie heureuse de Léopold Z de Gilles Carle et Mon oncle Antoine de Claude Jutra; 2) le désenchantement identitaire (1980-1990) est exposé, d’une manière particulièrement douloureuse et pessimiste, par Les bons débarras de Francis Mankiewicz et Léolo de Jean-Claude Lauzon; 3) la crise de la mémoire collective (1990-2000) est mise en relief par Jésus de Montréal de Denys Arcand et La neuvaine de Bernard Émond, deux films qui interrogent la mémoire à la lumière du passé religieux canadien-français. La conclusion récapitule les grandes étapes de notre parcours et revient sur les enjeux que soulève notre questionnement sur la mémoire ».

Bienvenue à tous!
Pour en savoir plus...
 
 

1-20 septembre 2013

Société d’histoire du Cap-de-la-Madeleine : programmation

Programme 2013

Cet automne, assistez aux deux conférences-ateliers animées par l’historien spécialiste René Hardy, sous la thématique de la sidérurgie mauricienne
Pour en savoir plus...
 
 

12 décembre 2013 à 17h

1002R

Soirée de Noël de l'AEEQ

L'AEEQ vous invite à sa traditionnelle Soirée de Noël!, qui aura lieu le jeudi 12 décembre 2013 dès 17 h, au local 1002 Ringuet. Suite au succès du potluck de l’année dernière, nous réitérons la formule. Chaque personne doit donc apporter une bouchée, un accompagnement ou un dessert pour former un magnifique buffet éclectique! Pour ce qui est des consommations, nous vous offrons le délicieux punch. Le reste des consommations que vous souhaiterez boire au courant de la soirée sont à votre discrétion. Des jeux seront proposés après la jasette du souper, ainsi que plusieurs cadeaux à faire tirer au courant de la soirée! Vous devez confirmer votre présence avant le 3 décembre au aeeq@uqtr.ca.

Au plaisir de vous y voir!
Pour en savoir plus...
 
 

Soirée de Noël de l'AEEQ

12 décembre 2013 à 17 h

1002 R

Étudiants, professeurs et membres du personnel réunis pour célébrer!

 
 

Parution

10 décembre 2013

EnTête, UQTR

Résumé de la thèse «Les territoires des parcs nationaux (Canada, Éthiopie, Frace) : logiques identitaires, patrimoniales et nationales»

Guillaume Blanc

Résumé

M. Stéphane Castonguay, Ph. D., directeur de recherche, professeur, Université du Québec à Trois-Rivières; M. Bertrand Hirsch, Ph. D., directeur de recherche, professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne; Mme Michèle Dagenais, Ph. D., présidente du jury, professeure, Université de Montréal; M. Florian Charvolin, Ph. D., évaluateur externe, professeur, chargé de recherche CR1, Centre Max Weber, CNRS; M. Grégory Quenet, Ph. D., évaluateur externe, professeur, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Pour en savoir plus...
 
 

Cérémonie Excellence à l'admission 2013

29 novembre 2013

Lauréat à la maîtrise en Études québécoises : Ian Mercier

Bourse de 5 000 $ accordée par le Décanat des études à Ian Mercier, sur la base de l'exemplarité de son cheminement universitaire.
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi

28 novembre 2013 à 12 h

Local 1002, Pavillon Ringuet

Une pratique réglementaire commune? Les ordonnances des intendants de colonie et de généralité au début du 18e siècle (1700-1750)

Marie-Ève Ouellet

 
 

Conférence publique

19 novembre 2013 à 13h30

Hôtel de ville de Nicolet

La politesse au Québec d’hier à aujourd’hui

Laurent Turcot

Il n’est pas rare d’entendre que la politesse se perd, que les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus, voire n’ont jamais eu, la décence et le savoir-vivre nécessaire pour former une société civile où prime le respect de l’autre. Une question s’impose : À quoi sert la politesse ? Y a-t-il des règles universelles à suivre ? Qui doit inculquer les règles à la jeune génération ? Une première question est à la base de toutes et c’est plutôt à celle-ci que les présentes contributions tentent de répondre : d’où vient-elle la politesse ? Il s’agit, comme plusieurs des éléments culturels qui fondent l’identité (individuelle et collective), d’une construction historique. 
Au 21e siècle, un lieu commun semble s’affirmer, celui qui fait du Québécois un être plus sincère, moins contraint par cet ensemble d’usages qui est vite associé au faux, voir à la pédanterie. Pourrait-on dire pour autant que les Québécois sont moins polis que les Américains, les Britanniques, les Italiens, les Japonais ou les Russes ? Le Français qui traverse l’Atlantique pour visiter les « cousins » est souvent frappé par ce qu’il qualifie de « bonhommie », de « sympathie » ou de « chaleur » québécoise. Au Québec, affirme-t-on, « on ne se prend pas les pieds dans les fleurs du tapis » ou encore « on se présente tel que l’on est », sans artifice pourrait-on ajouter.

Il convient, dans la présente conférence, de rappeler les différents modèles théoriques qui ont permis de penser la politesse et d’offrir des balises chronologiques pour comprendre cette histoire dans la longue durée.

L'évènement, organisé par le Cercle Jeanne-L'Archevêque-Duguay de la Société d'étude et de conférences de la Mauricie-Centre-du-Québec.
Coût : 5 $
Pour en savoir plus...
 
 

2 novembre 2013 de 11 h à 16 h

CAPS

Activités «Portes ouvertes» à l'UQTR

Détails

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ouvrira ses installations aux futurs étudiants et visiteurs, le samedi 2 novembre prochain, de 11 h à 16 h, lors d’une activité portes ouvertes visant à faire découvrir les multiples facettes de la formation et de la vie universitaire sur le campus trifluvien.
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi

31 octobre 2013 à 12 h

Local 1002, Pavillon Ringuet

L’argent, les Premières Nations et l’avènement de l’État canadien dans le subarctique, 1830-1950

Brian Gettler
Chercheur postdoctoral
Université de Montréal

 
 

Atelier de formation

30 octobre 2013 à 18 h 30

1002, pavillon Ringuet

La communication scientifique : comment être percutant-e ?

Lucia Ferretti
Professeure
Université du Québec à Trois-Rivières

 
 

Atelier de formation

Mercredi 23 octobre 2013

Société d’histoire du Cap-de-la-Madeleine : atelier public d'apprentissage de l’histoire

La Société d'histoire du Cap-de-la-Madeleine vous invite à participer à son atelier public d'apprentissage de l'histoire, présenté par l'historien René Hardy.

En préparation de l'atelier, les auditeurs sont invités à prendre connaissance d'une documentation disponible auprès de Mme Nathalie Mailly. Inscription obligatoire de 3$, au 819-376-5011, poste 3681

Pour en savoir plus...
 
 

66e Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française

10-12 octobre 2013

Objets d’histoire

http://congresihaf2013.cieq.ca/

 
 

Midis du CIEQ

26 septembre 2013 à 12 h

3244, pavillon Charles-De-Koninck

Une histoire de la politesse dans la longue durée: modèles, approches et objets

Laurent Turcot
Professeur
Université du Québec à Trois-Rivières

 
 

Excursion de la rentrée

21 septembre 2013

Au rythme de l'eau, de la foi et de la terre. Les seigneuries de la rive-sud de Nicolet à Saint-Nicolas

Comité étudiant du CIEQ-Laval

 
 

Soutenance

jeudi 12 septembre 2013 à 13 h 30

405 DHQ

Soutenance de thèse de Guillaume Blanc

« Les territoires des parcs nationaux (Canada, Éthiopie, France) : logiques identitaires, patrimoniales et nationales », sous la direction de Stéphane Castonguay

Bienvenue à tous
Pour en savoir plus...
 
 

Conférences-midi

12 septembre 2013 à 12 h

0015, pavillon Suzor-Côté

Le Québec et le monde à travers nos grands discours

Danic Parenteau
Professeur adjoint
Collège militaire royal de Saint-Jean

 
 

Lancement

7 juin 2013 à 11 h

Société d’histoire du Cap-de-la-Madeleine : lancement du no 5 de sa revue : Prostitution, précarité et normes sociales aux XIXe et XXe siècles

Le numéro à été réalisé sous la direction de M. Thierry Nootens, Professeur à l’UQTR et comporte des articles par Marie-Joëlle Côté, Maélie Richard, Nathalie Ricard et Louise Michaud.
Pour en savoir plus...
 
 

Lancement

2013

Histoire du Centre-du-Québec

Claude Bellavance, Yvan Rousseau et Jean Roy

 
 

Séminaire thématique commun CERHIO-CIEQ 2012-2013

Mai 2013

Guerres, crises et cataclysmes : traumatismes et réponses. Regards croisés : Canada-Québec/France, Rennes

 
 

Remise du Prix du meilleur mémoire

2013

Prix du meilleur mémoire en sciences humaines et sociales - édition 2012 - décerné par le Décanat des études du cycles supérieurs et de la recherche de l'UQTR

Alexandre Dumas

 
 

19e Colloque étudiant du CIEQ

3 mai 2013

Société Plurielle. Regards multiples

Les membres étudiants du CIEQ

Nombreux ont été les efforts déployés par les membres du comité organisateur pour mener à bien cette journée de colloque! Et pour cause : il était important pour nous d’offrir aux participants un événement de haute qualité, tant dans sa forme que dans son contenu.
Nous tenons à remercier l’équipe du CIEQ pour son soutien et ses conseils tout au cours de la planification de ce colloque.

En tant qu’étudiantes et étudiants de cycles supérieurs, c’est un privilège de pouvoir évoluer dans un environnement où priment la multidisciplinarité et l’interdisciplinarité. Nous espérons que cette journée de partage intellectuel et humain viendra nourrir vos cœurs et vos esprits, en vos qualités de chercheurs et chercheuses reconnus ou en devenir.

Longue vie au CIEQ !

Marie-Christine Lance, présidente
Au nom du comité organisateur du 19e colloque étudiant du CIEQ
Société plurielle. Regards multiples
Pour en savoir plus...
 
 

Votre soutenance en 180 secondes, concours 2013

25 mars 2013

Lauréate du 3e prix : Marie-Christine Lance

« De rats des villes à rats des champs. Ruptures et continuités dans le processus migratoire des néoruraux mauriciens»

Mon projet de mémoire porte sur les migrations ville-campagne. Je m'intéresse aux ruptures et aux continuités vécues par les néoruraux mauriciens dans leur processus migratoire. Ce sujet a comme toile de fond un monde rural québécois ayant subi de nombreuses transformations depuis la moitié du 20e siècle, mais également un contexte géographique occidental plus global où l'urbanisation a gagné l'ensemble du territoire, sous la forme de modes de vie et de culture de plus en plus uniformisés.
Bien qu'il y ait toujours au Québec davantage de gens à quitter la campagne pour la ville plutôt que l'inverse, le nombre d'individus qui migrent vers le milieu rural est en augmentation depuis les années 1990, à l'instar des États-Unis et de plusieurs pays d'Europe. Alors que les jeunes retraités et les étudiants de retour au bercail après des études en ville ont longtemps représenté la majorité des migrations ville-campagne, on assiste maintenant à une véritable diversification des profils de néoruraux : jeunes familles, entrepreneurs, artistes et universitaires, etc. Les motifs de migration sont variés, mais une motivation semble commune à plusieurs : la recherche d'une meilleure qualité de vie.
Plusieurs éléments semblent discrets lorsqu'on consulte la littérature sur ces néoruraux : migrent-ils en couple, en famille ? Quelle idée se faisaient-ils du milieu rural qu'ils allaient habiter avant de migrer ? Quel regard portent-ils sur celui-ci maintenant ? Demeurent-ils liés à leurs réseaux personnels et professionnels urbains ? C'est à ces questions que je tenterai de répondre par le biais d'une série d'entretiens semi-dirigés que je conduirai auprès de néoruraux mauriciens. J'irai également puiser dans des sources d'informations complémentaires et variées.
L'étude de la mobilité ville-campagne est incontournable afin que nous puissions faire face aux défis actuels et à venir concernant l'occupation et de l'utilisation de notre magnifique territoire québécois.
Directeur Yvan Rousseau; codirecteur: Claude Bellavance
Pour en savoir plus...
 
 

Cérémonie de remise de bourses de la Fondation de l’UQTR

14 janvier 2013

Lauréate à la maîtrise en Études québécoises : Marie-Christine Lance

Bourse de 5 000 $ accordée par la Fondation de l'UQTR à Marie-Christine Lance, sur la base de la qualité du parcours académique et de l’engagement dans la collectivité
Pour en savoir plus...
 
 

Conférence-midi

6 décembre 2012 à 12 h

Pavillon Ringuet, local 3002

Espace transculturel et littérature migrante

Ook Chung Kimchi

 
 

atelier de formation

12 novembre 2012 à 19 h

1029, pavillon Ringuet

Exploiter le potentiel des bases de données relationnelles: rechercher, trier et remplacer des données dans la base documentaire CIEQ

Jean-François Hardy

 
 

18e Colloque étudiant du CIEQ

3-4 mai 2012

Cadres de vie : approches multidisciplinaires

Les membres étudiants du CIEQ

Le comité organisateur est heureux de vous accueillir au 18e colloque étudiant du CIEQ. Sous le thème « Cadres de vie : approches multidisciplinaires », ce colloque invite les étudiants membres du CIEQ à présenter leurs travaux dans un cadre à la fois cordial et formel.

C’est dans le cadre enchanteur du Domaine Maizerets, véritable lieu de rencontre de la nature et de l’histoire, que nous avons le plaisir de vous recevoir. À la manière des prêtres du Séminaire de Québec qui proposaient à leurs élèves de se rendre au Domaine Maizerets l’été venu, nous vous proposons de venir y passer une journée d’échanges stimulants entre collègues.

Après cette journée d’étude, nous aurons le plaisir de découvrir la région de Portneuf aux côtés de Charles Nadeau, étudiant à la maîtrise en géographie à l’Université Laval, qui nous a concocté une excursion géohistorique. Celui-ci nous propose de plonger au XIXe siècle pour y découvrir l’influence de la nordicité sur le développement des sciences naturelles au Québec.
Pour en savoir plus...
 
 

17 septembre 2013 de 17 h à 19 h

1002 Ringuet

Comité des programmes : 5 à 7 de la rentrée

Pour lancer la nouvelle année universitaire, vous êtes invité-es au traditionnel vins-fromages de la rentrée. Nous nous réunirons le mardi 17 septembre, de 17 h à 19 h au local 1002 Ringuet.
Ce sera l'occasion de nous retrouver. Et pour les nouveaux étudiants, celle de faire connaissance les uns avec les autres, avec les anciens et avec les professeurs. J'espère bien que vous serez très nombreux.

Stéphane Castonguay,
Directeur des programmes de cycles supérieurs en Études québécoises
Pour en savoir plus...
 
 

17e Colloque étudiant du CIEQ

5-6 mai 2011

Le Québec au prisme de l'interdisciplinarité

Les membres étudiants du CIEQ

Le 17e Colloque étudiant du CIEQ aura lieu les 5 et 6 mai 2011 à la Maison Hertel-de-la-Fresnière à Trois-Rivières. Les communications se dérouleront le jeudi 5 mai et une activité culturelle sera organisée le vendredi 6 mai.
Pour en savoir plus...
 
 

16e Colloque étudiant du CIEQ

5 mai 2010

Sociétés et territorialité

Les membres étudiants du CIEQ

Le 16e Colloque étudiant du CIEQ s’est tenu le 5 mai 2010 au Morrin Center, à Québec. Une table ronde s’est tenue après les communications, suivie d’une visite du Morrin Center, et ensuite du lancement des Actes des 12e, 13e et 14e colloques étudiants du CIEQ.
Pour en savoir plus...
 
 
UQTRUQTR

Dernière mise à jour : Mardi 5 novembre 2013 - © Tous droits réservés, Études québecoises, 2017